Naturalisation en qualité d’ascendant de français

famille

Toute personne ascendant de Français peut obtenir, sur demande, la nationalité française. Pour cela, il faut respecter plusieurs conditions et faire un dépôt de dossier auprès de la préfecture. Vous trouverez toutes les informations à savoir sur la naturalisation en qualité d’ascendant de français sur cette page.

Conditions à respecter

Pour demander une naturalisation en qualité d’ascendant de français (=parent, grand-parent), vous devez respecter les conditions suivantes :

  • être âgé de 65 ans au moins ;
  • résider régulièrement et habituellement en France depuis 25 ans minimum ;
  • justifier d’une résidence régulière en France au moment de votre demande ;
  • avoir un descendant direct de nationalité française ;
  • ne pas avoir été condamné(e) en France à une peine d’emprisonnement ;
  • ne pas avoir été condamné(e) pour un acte qualifié de crime ou délit ;
  • ne pas avoir fait l’objet d’un arrêté d’expulsion non expressément rapporté ou abrogé ou d’une interdiction du territoire français non entièrement exécutée. .

Faire une demande de naturalisation

Si toutes les conditions ci-dessus sont respectées, vous avez la possibilité de faire une demande de naturalisation. Nous vous expliquons la démarche à suivre ci-dessous.

Constituer un dossier de demande

Vous devrez constituer un dossier de demande de naturalisation comprenant un formulaire à remplir et plusieurs pièces justificatives à joindre. Vous trouverez la liste complète ci-dessus.

En plus, le formulaire cerfa n°15561*02 devra être complété et ajouté au dossier. Nous vous conseillons de remplir et fournir 2 exemplaires papier.

Dans votre cas, si vous le souhaitez, vous pouvez demander en plus la francisation de votre nom et/ou votre prénom.

Votre dossier doit être envoyé à la plateforme de naturalisation correspondant à votre département. Le dossier doit être envoyé en lettre recommandée avec accusé de réception.

Consultez notre rubrique dédiée au dépôt de dossier de demande de naturalisation.

A savoir : pour toute demande de nationalité française de l’ascendant, un timbre fiscal de 55 € doit être ajouté dans le dossier. Si celui-ci n’est pas présent, la lettre ne sera pas traitée par la Préfecture.

Entretien individuel

Dès lors que votre dossier est validé, vous serez convoqué à un entretien individuel en Préfecture. Il est important de travailler et s’exercer en amont de cet entretien pour avoir toutes les chances de le réussir. N’hésitez pas à contacter des associations locales qui pourront vous aider à préparer cet entretien individuel de la bonne manière.

Si l’administration française décide de ne pas vous attribuer la nationalité française, vous recevez un courrier vous l’indiquant. Vous pouvez contester cette décision pendant 6 mois.